Sur le chemin de l’âme…

Sur  le  chemin  de  l’âme…

Caroline  Yafa  est  une  puriste.  Au-delà  d’apporter  un  bien-être  aux  élèves  yogi,  c’est  le  «  bien naître  »  qu’elle  souhaite  éveiller…  Subtilité  et  profondeur  que  l’on  retrouve  pendant  ses cours  comme lors  d’une  interview  avec  elle.

Caroline  est  certifiée  professeur  de  yoga  Ashtanga,  Vinyasa  et  Iyengar.  Mais  c’est  dans l’Iyengar  qu’elle  s’est  retrouvée.  Aujourd’hui  elle  enseigne  chez  elle  à  Neuilly  /  Seine,  au Tigre  Yoga  et  pour  quelques  salariés  de  sociétés  privées.  Elle  propose  également  des massages  des  fascias  et  se  forme  à  l’acupuncture. 

L’Iyengar  est  un  yoga  précis,  rigoureux  qui  permet  la  recherche  d’un  équilibre  postural, l’ancrage  et  l’alignement. 

La  pratique  ne  se  fait  pas  avec  le  mental.  Au  contraire,  on  pose  le mental  pour  permettre  une  prise  de  conscience  de  son  corps,  un  moment  d’intériorisation, une  écoute.   Pour  Caroline,  le  yoga  enlève  les  résistances  qui  empêchent  de  voir  qui  l’on  est  vraiment,  il libère…  Pratiquer  c’est  comme  se  préparer  à  un  «  dépouillement  »  :  apprendre  à  lâcher  ce qui  n’a  plus  lieu  d’être,  rendre  à  la  terre  ce  qui  nous  a  nourri  et  dont  nous  n’avons  plus besoin.  Chaque  expiration  serait  comme  une  petite  mort  pour  évacuer  ce  qui  est  passé,  ce qui  n’est  plus  d’actualité  et  chaque  inspiration  une  renaissance  pour  laisser  accueillir  une nouvelle  énergie,  poser  un  nouveau  regard  et  créer  de  l’espace  en  soi. 

 

yoga

caroline.yafa@orange.fr
0623402779

Crédit photo : Anne Sophie Granjon

Cultiver  son  jardin  lumineux

Avec  Caroline  chaque  cours  est  différent  mais  toujours  inscrit  dans  la  même  exigence posturale.  Chaque  posture  est  détaillée,  expliquée  avec  une  précision  quasi  ostéopathique et  son  potentiel  bénéfique  évoqué.  Le  souffle  est  une  force  précieuse  qu’elle  compare volontiers  à  une  «  fontaine  permanente  ».  Et  ses  connaissances  en  médecine  chinoise  tissent des  liens  intéressants  entre  certaines  parties  du  corps,  les  éléments,  les  sens,  les  saisons,  le yin  et  le  yang… Si  la  vibration  du  om  traditionnel  ouvre  le  cours,  elle  n’hésite  pas  à  dédier  la  pratique  à  une partie  spécifique  du  corps  ou  un  organe,  dont  elle  aime  rappeler  la  symbolique.  Elle  utilise d’ailleurs  de  nombreuses  métaphores  qu’elle  plante  comme  pour  faire  comprendre autrement,  pour  éveiller  les  sensations  ou  les  consciences. Pour  exemple  «  or  »,  en  hébreu,  signifie  lumière  et  «  gan  »  le  jardin.  L’étymologie  révèle parfois  de  jolis  secrets.  Cultiver  son  jardin  lumineux…  image  inspiratrice  !  

A  l’exception  de  la  relaxation  finale,  la  pratique  se  fait  les  yeux  ouverts  pour  rester concentré,  à  l’écoute  :  présent  à  soi.  Caroline  montre  les  postures  puis  les  corrige  si nécessaire  pour  permettre  la  prise  de  conscience  de  l’entièreté  du  corps,  lâcher  des résistances  ou  des  peurs  et  retrouver  une  forme  de  confiance  en  soi.   Alors  les  corps  peuvent  se  placer,  s’ancrer,  s’aligner.  La  posture  se  dessine  puis  la  magie opère…  Un  premier  lâcher-prise  permet  de  calmer  le  mental,  une  détente  puis  une  stabilité intérieure.  On  s’étire  sans  se  crisper,  on  se  grandit,  parfois  surpris  d’aller  bien  plus  loin qu’imaginé…  c’est  la  grande  intelligence  du  corps  !

L’enfant  intérieur

L’enfant intérieur  est  une  de  ses  thématiques  récurrentes.  En  effet,  si  dans  un  premier temps,  l’envie  de  découvrir  le  yoga  peut  émaner  d’une  recherche  d’apaisement,  une  quête de  mieux-être  ou  une  envie  de se  reconnecter à  son  corps  physique,  la  pratique  régulière permet  d’aller  plus  loin,  d’initier  un  travail  intérieur  plus  profond.  On  parle  souvent  de retrouver  son  enfant  intérieur  ou  d’être  à  l’écoute  de  sa  petite  voix…

Retrouver  et  chérir  son  enfant  intérieur  est  une  émanation  de  la  pratique,  qui  permet  d’ôter certaines  couches  accumulées  en  soi  qui  obstruaient  la  connexion  avec  qui  l’on  est  vraiment. C’est  souvent  le  fruit  d’un  long  cheminement,  avec  son  lot  d’émotions  et  de  prises  de conscience  mais  in  fine  on  retrouve  une  joie,  une  cohérence  et  tout  semble  s’éclaircir.   

Pour  Caroline  l’enfant  intérieur,  c’est  notre  première  cellule,  «  la  cellule  souche  »,  une  entité pure.  L’enfant  intérieur  est  celui  qui  sait,  qui  a  le  véritable  droit  de  regard,  qui  peut  nous  dire ce  dont  on  a  vraiment  envie,  dans  quelle  direction  aller  :  nous  guider  sur  notre  chemin. 

Pour  elle  nous  sommes  notre  propre  alchimiste,  notre  propre  orfèvre  et  le  yoga  nous emmène  vers  ce  qui  nous  habite  de  plus  grand  :  la  découverte  du  Soi  véritable.   

Il  est  vrai  que  la  pratique  régulière  «  ouvre  des  portes  »  et  peut  développer  un  sixième  sens, une  acuité  plus  grande  :  une  clairvoyance  ou  une  clairaudience  qui  permet  de  recontacter  sa petite  voix  intérieure…  Le  yoga,  c’est  le  chemin  de  l’âme. 

 

Article  rédigé  par  Aude  Thiérard 

caroline.yafa@orange.fr
0623402779

  • Amandine le

    Cela fait un peu plus d’un an que tous les lundis Caroline me donne l’énergie de passer les semaines avec plus de douceur ! En cette période de confinement tu manques déjà à ma semaine ! Pensée pour toi ! Le yoga n’a pas la même saveur sans tes conseils 🌺

  • Meryem Ech chaoui le

    Je suis tellement reconnaissante d’avoir croisé le chemin de yafa dans ma vie. Une femme bouleversante et une excellente prof. Dés le premier cours avec elle, j’ai compris que mes deux années de pratique dans un centre à paris n’étaient que répétitions de postures sans comprendre le sens et l’objectif des postures. Merci pour ta douceur, ta rigueur, tes conseils, ton enseignement du yoga et ton accompagnement vers notre propre quête et paix intérieure.
    Meryem

  • Vivi le

    Je pratique avec Yafa depuis presque 8 ans maintenant. Yafa n’est pas une prof comme les autres. Sa transmission est très profonde et peut nous aider à nous liberer de nos peurs, nos blockages et à evoluer vers un vrai bien-etre. A condition qu’on accepte à faire le travail nous-meme…Merci Yafa pour tout ce que tu m’as appris et que tu m’as donné!

  • Valérie le

    Je pratique avec Caroline depuis 10 ans maintenant. J’y suis allée pour des problèmes de dos au départ mais très vite j’ai compris et ressenti que le travail était beaucoup plus profond. Caroline nous aide à cheminer vers notre être intérieur, notre vérité. Le yoga iyengar est très exigeant mais les bénéfices sont à la hauteur des efforts fournis. Chaque séance est un cadeau !

  • Juliette le

    Une belle présentation tout à la foi précise, technique, et poétique qui donne véritablement envie de suivre l’enseignement de Caroline Yafa !



Laissez un commentaire